Kinu Kamura (1988-) is a Japanese–French artist. She is short-sighted since childhood and finds in the blur surrounding her, a way to nourish her imagination. Everything she sees and feels has to be materialized and offered to the world. Using different media, she builds her work through a direct inspiration from by her experiences and introspection. Motivated by a real need to understand and learn, her canvases and installations encapsulate all sorts of unconscious analyses, inexpressible sensations and emotions that can only be conveyed by colors, shapes and matters.
  
  This profusion of inspirations is also explained by the importance the artist grants to the image. Omnipresent today, it intoxicates our environment, feeding it with various impulses. Multiple, streaked and eclectic, the images collected everywhere by the artist build an iconographic atlas. An atlas made of pre-existing elements that are reshaped to serve completely different ends.  

  The world apart that Kinu Kamura creates is open to free interpretation and that’s certainly why she practices abstraction. That’s how she can materialize her unique perception of the world around her while letting viewers able to build it all.  Her work is a form of non-verbal language, of reading of the being, of accessibility to the self for others: a kind of second skin. She compares the latter to how we dress up as a way of showing ourselves. It tells the world who we can and would like to be in every life situation, but it also enables us to make ourselves accessible to those who see us. 
  
  Whether it refers to the passing of time while renewing itself or arouses a ceaseless introspection, it testifies to the artist’s incredible creative power to perpetually reinvent herself through out a delicacy of the composition and a narrative wealth.





    Kinu Kamura (1988-) est une artiste japonais-français. Myope depuis l’enfance, elle trouve dans le flou qui l'entoure, un moyen de nourrir son imagination. Tout ce qu'elle voit et ressent doit être matérialisé et offert au monde. Utilisant divers médias, son travail se construit grâce à une inspiration directe de ses expériences et de son introspection. Motivée par un réel besoin de comprendre et d'apprendre, ses toiles et ses installations renferment toutes sortes d'analyses inconscientes, de sensations inexprimables et d'émotions qui ne peuvent être véhiculées que par les couleurs, les formes et les matières.

  Cette profusion d'inspiration s'explique aussi par l'importance accordée par l'artiste à l'image. Omniprésente aujourd'hui, elle enivre notre environnement en l'alimentant de diverses impulsions. Multiples, striées et éclectiques, les images rassemblées par l'artiste construisent un atlas iconographique. Un atlas fait d'éléments pré-existants qui sont ensuite remodelés à des fins complètement différentes.

  Le monde à part que crée Kinu Kamura est ouvert à l'interprétation libre et c'est certainement pourquoi elle pratique l'abstraction. C'est ainsi qu'elle matérialise sa perception unique du monde qui l'entoure tout en permettant au spectateur de construire sa propre interpretation. Son travail est une forme de langage non verbal, de lecture de l'être, d'accessibilité à soi pour les autres: une sorte de seconde peau. Elle compare ce dernier à la façon dont nous nous habillons pour nous montrer. Il indique au monde qui nous pouvons et voudrions être dans toutes les situations de la vie, mais il nous permet aussi de nous rendre accessible à ceux qui nous voient.

  Qu'elle se réfère au passage du temps en se renouvelant ou suscite une introspection incessante, son travail témoigne de l'incroyable pouvoir créatif de l'artiste à se réinventer perpétuellement au travers d’une délicatesse de la composition et d’une richesse narrative.

Back to Top